Ensemble

La ronde autour du monde

« Si toutes les filles du monde voulaient s’donner la main

tout autour de la mer elles pourraient faire une ronde.

Si tous les gars du monde voulaient bien êtr’marins,

ils f’raient avec leurs barques un joli pont sur l’onde.

Alors on pourrait faire une ronde autour du monde.

Si tous les gars du monde voulaient s’donner la main.»

Ballades françaises (1922 Paul Fort)

 

 

La ronde autour du monde

Si l’on voulait se donner la main, il suffirait simplement que ceci soit reproduit quatre fois pour former des chaînes de quatre individus quelconques, réunissant toute l’humanité. En effet on peut facilement envisager de donner la main à mille personnes, lesquelles donnent aussi chacune la main à mille autres. Un million d’individus sont ainsi reliés. Si cette opération est répétée quatre fois tous les hommes sur la Terre c’est-à-dire environ six milliards peuvent être connectés par seulement quatre poignées de mains. Cela ferait un ensemble de «jolies rondes» autour de celui qui l’aurait initié. On peut ainsi former une chaîne nous reliant à n’importe quel autre être humain.

Il est possible de faire la même chose avec une lettre expédiée à mille personnes qui la renvoie à mille autres et ainsi de suite On peut de cette façon passer un message à n’importe quel être humain en seulement quatre réexpéditions. On a le même phénomène avec les réseaux sociaux. Un membre d’un groupe d’amis a aussi un ensemble d’amis. L’avantage dans ce système est qu’il n’y a pas de timbres à payer à cause de l’e-mailing. L’inconvénient est qu’un certain nombre de personnes peuvent être contactées plusieurs fois.

Un réseau est un être en lui-même Il réagit de la même manière à n’importe quel stimulant. Il s’auto-organise. Il a une autonomie. Il réagit comme un seul être comme un banc de sardines qui se met spontanément en boule pour échapper à un prédateur.

La ronde autour du monde

La ronde autour du monde

 

 

Shares
Share This

Partagez cette page

Partagez ce contenu avec vos amis