La mêmeté – Articles extraits du livre III

24 Nov 2013 by

Le hasard est égal

A noter que dans la théorie cinétique des gaz on considère tous les états d’un système qui se maintient dans les mêmes conditions de température et de pression. Tous ces états sont réputés équiprobables. C’est l’hypothèse ergodique qui est  un postulat ou axiome de base. Ceci permet d’éviter la faute logique de l’affirmation : le hasard est égal.

Le hasard pur est de l’action sans raison. Rationaliser le hasard est donc un oxymore. Le calcul des probabilités y parvient en maîtrisant le flou et l’imprécis et en en fixant les limites.

La véritable raison de l’équiprobabilité est ce que Bernoulli appelait « le principe de raison insuffisante »; ce qu’on pourrait traduire plus brutalement en disant qu’il s’agit du « principe d’égale ignorance ».

Calcul des probabilités.— François Dress – Dunod 1980.

Si le hasard est ignorance, on peut passer du hasard égal à l’égale ignorance. On transpose le problème sur un plan négatif c’est-à-dire sur un manque égal de données. En définitive, on bute sur le mot égalité. Ce concept est un leurre. Il vaut mieux le contourner en parlant d’inégalités. En jetant une pièce de monnaie, on fait approximativement le même geste qui est cependant toujours légèrement différent. Ce sont ces faibles différences qui par leur grand nombre vont se détruire l’une l’autre sans finalement y parvenir tout à fait. On trouvera ainsi après un grand nombre de jets, une quantité

« sensiblement égale » de piles et de faces sans l’être strictement. L’addition de gestes légèrement différents donne une relative égalité sur laquelle on peut se fonder pour faire des prévisions. Le concept d’équiprobabilité n’est qu’approchant. Une pièce de monnaie jetée en l’air possède deux états qui se confondent. Elle est à la fois pile et face. C’est finalemenent  son arrêt brusque sur un plan qui va permettre son observation et constater qu’elle montre le côté pile ou face. L’indétermination du résultat est due à l’ignorance de son parcours exact, mais les résultats d’une approximative égalité de piles et de faces sont dues aux légères variations de ce parcours en l’air qui se compensent à la longue, plus ou moins.

Le néant est de probabilité nulle.

 

« La vie telle qu’elle se manifeste
à nous est fonction de
l’asymétrie de  l’univers et
une conséquence de ce fait »

Pasteur

 

Pages: 1 2

Related Posts

Share This

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Time limit is exhausted. Please reload CAPTCHA.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Shares
Share This

Partagez cette page

Partagez ce contenu avec vos amis